Les indicateurs à installer pour son tableau de bord commercial

tableau de bord

Le tableau de bord est un outil commercial indispensable. Son importance n’est plus à démontrer et c’est pour cela que de plus en plus d’entreprises choisissent avec soin les indicateurs à installer. Effectivement, il y a des modèles plus appropriés et plus pertinents qui permettent d’obtenir un résultat plus satisfaisant. Ainsi, il faut considérer quelques critères de choix pour choisir le type d’indicateur à mettre sur votre tableau de bord. Chaque entreprise a des indicateurs qui correspondent à leur activité pour mieux gérer leur système commercial, pour faire plus de vente, pour satisfaire les clients.

Les indicateurs de tableau de bord

Un indicateur est un outil qui sert à mesurer la performance de l’entreprise et sa faculté à atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés. Il sert notamment à accompagner la prise de décision pour éviter de se précipiter et d’évaluer toutes les éventualités. De cette façon, il serait plus facile de faire la prospection clientèle.

En général, on peut distinguer trois types de tableaux de bord, dont le tableau de bord de gestion ou le tableau de contrôle budgétaire, le tableau de bord stratégique ou le tableau de bord prospection et enfin le tableau de bord opérationnel.

Pour un tableau de bord commercial, il est important de mettre en avant certains indicateurs qui permettent d’évaluer l’état de la vente. Ainsi, il est plus facile d’établir la stratégie de vente efficace pour avoir un résultat plus satisfaisant. Visitez www.outils-de-gestion.fr/ pour avoir plus d’informations.

L’importance des indicateurs de tableau de bord commercial

Les indicateurs doivent donner des précisions concernant le pilotage et la performance de l’entreprise. Effectivement, il y a des indicateurs de pilotages qui déterminent l’avancement des plans d’action et qui définissent la mise en marche de certains projets. Il y a aussi des indicateurs de performances qui servent à évaluer le niveau de performance que l’entreprise a atteint par rapport aux objectifs qu’elle a fixés.

Il est important de mesurer la performance commerciale de l’entreprise pour déterminer les leviers qui fonctionnent dans le but de les renforcer. Les indicateurs sont les moyens par excellence pour identifier les problèmes pour trouver les solutions convenables. Vous aurez plus de visibilité pour mieux adapter la stratégie pour le commerce.

Les critères de choix pour les meilleurs indicateurs

Chaque entreprise a ses besoins et ses objectifs. Ainsi, il y a des indicateurs pertinents pour chaque attente. Il est toujours mieux de bien choisir ses indicateurs pour avoir une bonne finalité. Déjà un indicateur est équivalent à un but précis. Il doit servir à mesurer les résultats de la stratégie que l’entreprise a mis en place.

Par ailleurs, c’est un outil excellent pour aider à prendre une décision. Il faudra analyser chaque situation et l’évaluer pour trouver une solution convenable. De cette manière, vous pourriez mieux orienter votre choix.

Le mieux serait aussi que vous optiez pour l’installation des indicateurs fondamentaux qui correspondent à vos équipes. Effectivement, plus c’est simple, mieux vous pourriez suivre les évolutions et les tirer les conclusions nécessaires. Il n’est pas nécessaire d’installer plusieurs indicateurs sur le tableau de bord commercial. Vous risqueriez de confondre les chiffres et vous perdre dans les calculs. Il est plus convenable de mettre ceux que vous pouvez maîtriser.

Enfin, il faut prendre les indicateurs qui correspondent au contexte de l’entreprise. Il doit être cohérent avec les autres résultats. Il ne doit pas travailler seul, mais il doit être complémentaire à ceux qui sont déjà installés.

Les indicateurs pour les tableaux de bord commerciaux

Il y a plusieurs indicateurs de tableau de bord commercial, mais certains sont plus utiles que les autres. Ainsi, pour analyser la réussite et évaluer l’impact de vos stratégies, il vaut mieux miser sur les indicateurs essentiels qui ont déjà fait leurs preuves.

  • Le chiffre d’affaires prévu et réalisé : c’est un ratio qui indique les ratios des chiffres d’affaires. Il évalue le résultat par rapport au plan de départ vis-à-vis des ventes.
  • La commande moyenne attendue et réalisée : elle indique les achats en détails plus importants.
  • La marge dégagée prévue et réalisée : elle évalue l’état de la marge par rapport à la concurrence.
  • Le chiffre d’affaires réalisé par vendeur : c’est une courbe qui représente les problèmes et les démotivations de l’équipe, il affiche aussi l’état de la concurrence sur le plan commercial.
  • Le nombre de commandes totales et annulées : il affiche les problèmes d’achat enregistré et qui a été annulé pour d’innombrables raisons.
  • Le nombre de nouveaux clients et le total : il montre la notoriété de l’entreprise et sa capacité à faire la prospection.
  • Le pourcentage d’impayés : il évalue la qualité de la clientèle pour prendre les mesures nécessaires.
  • La répartition des chiffres d’affaires : elle sert à connaître le produit le plus sollicité.
  • Le nombre de réclamations : il permet de déterminer le taux de satisfaction des clients afin de corriger les problèmes.
  • Le service après-vente : c’est un indicateur qui montre le nombre de problèmes rencontrés et leur résolution. Il affiche aussi le taux de réparation et d’échange pour chaque produit.
Comment signer des documents Word en ligne ?
Des formations professionnelles adaptées