Comment acheter une officine de pharmacie ?

Officine de pharmacie

L’achat d’une officine de pharmacie peut amener à se poser de nombreuses questions. En effet, faire une acquisition de pharmacie nécessite d’analyser minutieusement les aspects financiers, administratifs et juridiques des lieux. Mais quelles sont alors les démarches à suivre lors de l’acquisition d’une officine ? Et quelles sont les conditions à remplir pour son achat ?

Les conditions préalables pour acheter une officine de pharmacie

Avant d’effectuer un emprunt pour l’achat d’une officine de pharmacie, il faudra d’abord remplir les conditions nécessaires. En effet, il faut d’abord être titulaire d’un diplôme d’état de docteur en pharmacie accompagné d’une expérience professionnelle de 6mois minimum. Si vous remplissez ces deux conditions, vous pouvez faire un dépôt de demande d’avis préalable à l’ARS ou agence régionale de santé afin d’obtenir une licence de rachat. Après avoir déposé l’avis préalable auprès de l’ARS, la demande passera ensuite par différentes autorités. En effet, la demande devra passer au niveau du préfet, de l’ordre national des pharmaciens et enfin au niveau des syndicats des pharmaciens. Les syndicats des pharmaciens disposeront d’un délai de 2 mois pour examiner votre demande et pour donner la réponse. Si ce délai est dépassé et qu’aucune réponse ne resurgit, votre dossier sera jugé favorable et reviendra à nouveau auprès de l’ARS. L’ARS prendra la décision définitive après un délai maximum de 4mois. Si votre demande ne reçoit aucune réponse après ce délai, elle sera jugée comme défavorable. Pour plus d’informations sur le sujet, allez sur pod.fr.

Comment choisir l’officine de pharmacie à acheter ?

Avant d’effectuer un achat immobilier d’officine de pharmacie, il est important de prendre en compte quelques critères. Tout d’abord, il faut prendre en compte la zone d’implantation même de la pharmacie. Un audit des lieux est donc nécessaire en prenant en compte le nombre d’officines déjà présentes à proximité des lieux. En effet, plus les officines à proximité des lieux sont nombreuses, plus la concurrence sera rude. Il faut alors bien vérifier que l’officine que vous souhaitez acquérir figure parmi les plus visibles. Ce sera une condition sine qua non pour la bonne marche de votre pharmacie. Prenez également en compte les clients potentiels présents dans les alentours en vérifiant l’étendue de la zone de chalandise. Et vérifiez que l’officine suit les normes nécessaires qui permettent l’accès des personnes handicapées. Après cela, il faudra également analyser la surface de vente de la pharmacie afin de mieux préparer vos projets d’installations. Ces différents points doivent être pris en compte avant de choisir l’officine de pharmacie à acheter et avant d’entamer un compromis de vente.

Comment réussir l’achat d’une officine de pharmacie ?

Acheter une officine repose sous de nombreuses conditions judiciaires, financières, commerciales et administratives. Il est donc utile de bien s’entourer avant de racheter une pharmacie afin de bénéficier des conseils nécessaires à l’acquisition. Il faut alors en premier lieu passer par un notaire pour la rédaction d’un acte de vente. Il faudra également faire appel à un comptable et à un avocat pour effectuer le compromis de vente et estimer le prix de vente de la pharmacie. Le prix de vente d’une officine varie souvent entre 80 % et 120 % du chiffre d’affaires TTC annuel de la pharmacie. Seuls un comptable et un avocat auront les connaissances sur le juste prix de l’officine. En effet, les investissements à prendre en compte sont nombreux comme : l’acquisition des murs, le rachat du droit de bail, le mobilier, les comptoirs, l’équipe, etc. En outre, il reste aussi à prévoir les charges comme : les honoraires du comptable, de l’avocat, les frais de notaire, etc. La connaissance de tous ces aspects financiers sera nécessaire pour la négociation d’un crédit immobilier à la banque. 

 

Des conseils utiles pour les jeunes entrepreneurs
Crise sanitaire : quelles conséquences pour l’assurance crédit ?