Mutualisation des achats : Pourquoi adhérer à une centrale d’achat ?

Mutualisation des achats

La mutualisation des achats d’une entreprise a pour but principal de réduire ses dépenses et ainsi accroître sa croissance économique. Mais comment faciliter cette mutualisation ? Découvrez pourquoi adhérer à une centrale d’achats pour la mutualisation de vos achats et les nombreux avantages que cela peut apporter à votre entreprise.

 

Mutualisez vos achats tout en développant votre réseau professionnel


Le principe même de la mutualisation des achats, c’est de mettre en commun vos besoins d’achats avec d’autres entreprises afin de bénéficier de certains avantages. Mais pour cela, il faut connaître des entreprises qui auraient des besoins similaires aux vôtres en termes de produits et de services mais aussi de quantité.

 

Peut-être que vous êtes actuellement responsable des achats d’une PME et que vous ne bénéficiez pas d’un réseau de contacts très important et que votre entreprise a du mal à développer des relations professionnelles durables et de qualité. Les seules entreprises avec qui vous êtes en contact n’ont pas de besoins particuliers en termes d’achats pour le moment.

 

Alors, comment faire pour trouver des entreprises prêtes à mettre leurs achats en commun avec vous ? Et bien, en intégrant une centrale d’achat, vous intégrer facilement un réseau de toutes les entreprises ayant déjà adhéré à la plateforme. Vous pouvez ainsi rencontrer, entrer en contact et échanger facilement avec les autres PME adhérentes, qu’elles soient du même secteur d’activité que vous ou non.

 

C’est une opportunité incroyable de développer son réseau, créer des alliances d’entreprises et ainsi faciliter la mutualisation de vos achats.

 

Épargnez-vous les tâches chronophages lors de la mutualisation de vos achats


Lorsque vous êtes responsable des achats pour votre entreprise, le processus de mutualisation des achats est souvent composé de nombreuses étapes chronophages et peu intéressantes.

 

Vous allez devoir rédiger un appel d’offre pour définir vos besoins, vous allez ensuite recevoir des propositions de différents fournisseurs, vous devrez donc tester la qualité des produits ou des services pour savoir quel est le meilleur fournisseur.

 

Ensuite vous allez entrer en phase de négociation avec le fournisseur choisi pour essayer de réduire ses tarifs, parfois vous n’arriverez pas à vous mettre d’accord et devrez donc partir à la recherche d’un nouveau fournisseur, puis gérer les contrats etc…

 

En résumé, vous allez passer beaucoup de temps sur des tâches qui n’ont pas un impact direct sur votre activité.

 

En adhérant à une centrale d’achat, toutes ses tâches vont pouvoir être déléguées, vous permettant ainsi de vous concentrer sur votre cœur de métier et sur les tâches à plus forte valeur ajoutée.

 

Ayez accès à une liste de fournisseurs de qualité


Comme nous avons pu le voir dans le paragraphe précédent, la recherche du meilleur fournisseur au meilleur prix peut rapidement devenir compliquée et très chronophage. Mais vous, vous avez surement mieux à faire que de démarcher des fournisseurs, tester leur produit ou service et négocier avec eux toute la journée.

C’est pour cela qu’il serait très intéressant pour vous et votre entreprise de rejoindre une centrale d’achat. En effet, le plus souvent, la centrale d’achat possède une liste de nombreux fournisseurs fiables et qualitatifs, avec qui elle entretient une relation de confiance depuis un certain temps.

 

C’est la centrale d’achat qui va vérifier en amont la qualité et le sérieux de ses fournisseurs adhérents et qui va négocier directement avec eux des tarifs avantageux en fonction du volume de commande.

De cette manière, en intégrant le réseau, vous pouvez bénéficier de cette liste de fournisseurs sans avoir besoin de vous inquiéter du prix ou de la qualité des produits et services qu’ils proposent. C’est donc un énorme gain de temps et d’argent dans votre projet de mutualisation des achats.

L’importance et l’efficacité du Code du Travail
Quelles sont les missions d’un cabinet d’avocat franco-allemand ?