Auto-entreprise : un logiciel est-il utile pour gérer son activité ?

Dès qu’on parle entreprise, nombreux sont ceux qui froncent les sourcils en raison des flux intenses de chiffres. Pourtant, en choisissant de s’enregistrer en tant qu’auto-entrepreneur, il semblerait que les formalités sont allégées et que le gestionnaire bénéficie d’une certaine liberté dans son organisation. En micro-entreprise, on s’épargne ces multiples formalités juridiques et administratives auxquelles, les  entreprises au sens du terme doivent se plier. Cependant, on se demande dès fois si un logiciel adapté ne pourrait pas être efficace et utile à une auto-entreprise ? Pour quels bienfaits ?

Pour plus de transparence en comptabilité

Même si l’auto-entreprise n’est pas obligée de tenir une comptabilité, il est toujours préférable d’adopter un système simple, afin de suivre l’évolution des affaires. Surtout pour les auto-entrepreneurs s’activant dans le commerce, gérer et contrôler les mouvements des avoirs (recettes et dépenses) et des entrées et sorties des marchandises est plus que nécessaire. Ce qui n’est pas très assuré en gribouillant des papiers et en donnant libre champ à l’oubli. Ainsi, un logiciel de comptabilité facile à manipuler serait un grand atout et une grande aide pour une micro-entreprise. Elle pourra, à cet effet, réaliser d’une manière rapide les libres obligatoires, dont celui des recettes et des achats.

Pour accélérer la production des documents fiscaux

Il faut savoir qu’une micro-entreprise est tenue de faire quelques déclarations annuelles ou trimestrielles, selon son choix ; si on ne cite que la déclaration des chiffres d’affaires, des cotisations sociales et des TVA en cas de dépassement du seuil fixé par le statut. De ce fait, un logiciel de gestion simple est plus qu’utile pour pouvoir répondre aux normes exigées par les législations, ainsi que pour accélérer la production desdits documents. Un tel logiciel contribuerait également à éviter les éventuelles fautes de calculs.

Pour alléger la facturation

Quelle que soit l’activité exercée par une auto-entreprise, vente de produit ou prestation de service, elle est soumise à l’obligation de facturation. De même, le statut précise bien qu’il est impératif de conserver les factures durant les 10 années à venir, en cas de contrôle administratif. Ainsi, au lieu de ranger des tonnes de bouts de papiers, au péril d’en perdre quelques-uns, pourquoi ne pas les conserver virtuellement, par le biais d’un logiciel de gestion ? Celui-ci ne prend ni du temps, ni de la place au sein de votre petite entreprise. Et plus est, votre service de facturation serait plus rapide et performant. Alors, vous vous lancez ?

Comment savoir si le statut d’auto-entrepreneur est fait pour vous ?
Comment bien gérer son auto-entreprise ?

Plan du site