Reprise d’entreprise, quels sont les risques ?

De nos jours, les plateformes de rencontre concernant la reprise d’entreprise ne cesse de se multiplier. Et bien sûr, les entrepreneurs, expérimentés ou jeunes, s’intéressent aussi de mieux en mieux à cette perspective. Pourquoi pas, d’ailleurs ? C’est un excellent moyen pour agrandir ses avoirs ou pour disposer rapidement de sa première entreprise. Mais ce n’est pas non plus sans risque. Il arrive même des fois que le plan de rénovation et de redressement ne se réalise pas comme il faut. Alors avant de s’y lancer, il vaut toujours mieux se poser des questions sur les risques éventuels.

En termes de rentabilité

Certes, l’avantage premier dans une reprise entrepreneuriale est l’acquisition de l’entreprise à un prix assez  réduit. Mais d’un autre point de vue, cela devrait éveiller l’analyse du repreneur ; car il y a sûrement une raison pour qu’une personne veuille céder ses actifs aussi facilement. Et lors d’une prise de décision à la hâte, on se retrouve souvent face à un secteur en total silence, à une activité qui est en déclin. Ce qui veut dire qu’il est impératif de connaître les causes de cette cession avant d’y investir. Aussi, il arrive parfois que la société ne rencontre pas de difficulté dans son fonctionnement ; sauf quand l’ancien gérant décide de recréer une entreprise  entrant en concurrence. Bien sûr, ce risque ne pourrait être écarté que si on prévoit une clause de non concurrence dans le contrat de reprise.

En termes de ressources humaines

En différence d’une création d’entreprise, la reprise est déjà accompagnée de toutes les ressources utiles, en personnes, comme en matériels. Ce qui signifie que le nouveau gérant doit immédiatement prendre en main l’entreprise et s’assurer qu’elle continue de produire et de fonctionner. Cependant, on risque de voir une succession de lettres de démission sur son bureau, suite à ce changement.Par conséquent, une grande partie de l’équipe va se perdre, et des principes et savoir-faire de la société avec eux.

En matière d’actif et de partenariat

Dans une reprise d’entreprise, les partenariats financiers et la relation clientèle jouent un rôle plus qu’important. Par ailleurs, il est très fréquent que les fournisseurs et les clients se retirent lors d’un changement de gérant. Ceci est surtout dû par la nature des relations qui existaient entre eux et l’ancien propriétaire. Et cela se comprend également, vu que vous êtes nouveau et qu’ils ne connaissent rien en ce qui concerne votre crédibilité et votre savoir-faire en gestion d’entreprise. Ainsi, pour ne pas courir le risque de retomber, il serait préférable de se préparer au préalable et de disposer de ses propres partenaires pour commencer.

Local, emplacement, équipement… ce qu’il faut regarder avant de reprendre un fonds de commerce
Reprise : le cas particulier des entreprise en difficultés