En quoi consiste une reprise d’entreprise ?

En secteur économique, les entreprises tiennent une place très importante. Mais elle ressemble, aussi à tout autre chose. Autrement, elle peut faire l’objet de changement de situation nombreuse au cours de sa vie, dont la reprise ; qui est de plus en plus constatée ces derniers temps. Qu’est-ce que la reprise d’entreprise ? Comment se déroule-telle et quelles peuvent être ses finalités ?

Le concept de la reprise d’entreprise

La reprise est, désormais, un terme habituel pour les entrepreneurs, surtout durant les quelques années précédentes. Mais en quoi elle consiste ? D’une façon concrète, une reprise d’entreprise est le fait qu’une personne physique ou une personne morale choisissent d’acquérir une partie ou la totalité des actifs et parts sociaux d’une entreprise tierce, en moyennant un coût convenu avec l’éventuel cédant. Une telle initiative se déroule souvent suite à un projet de liquidation d’une entreprise ; ce qui serait une opportunité bénéfique pour les deux parties. Mais aussi, elle peut avoir lieu quand un chef de société décide d’arrêter son exercice et de céder ses actifs. Ce processus est idéal pour les jeunes entrepreneurs désirant de créer une entreprise.

Les étapes cruciales en reprise d’entreprise

Une reprise d’entreprise suit une procédure et des étapes très précises pour être qualifiée de légale. Pour commencer, le repreneur se doit de bien identifier ses besoins et le type de marché qu’il veut exploiter. Ceci fait, il pourra se concentrer facilement sur l’analyse des offres existantes et de s’entretenir avec le cédant par la suite. Cette phase est très importante, afin d’obtenir un surplus d’informations concernant l’entreprise et son fonctionnement. Et pour plus de sécurité dans la prise de décision, il est aussi possible de demander un audit d’acquisition. Ce dernier a pour vocation d’obtenir une évaluation plus honnête de la société à acquérir, sans oublier de souligner les éventuels points à améliorer. Et si le repreneur est toujours convaincu d’avancer, il n’aura plus qu’à établir un bon plan de reprise et de négocier avec le cédant.

Les finalités et conséquences d’une reprise d’entreprise

La reprise signifie que l’entreprise appartiendra désormais à l’acquérant. Celui-ci dispose de tous les droits y afférant, que ce soit pour gérer les actifs ou pour accéder à tous départements de l’entreprise. Le nouveau gérant peut mettre en œuvre de nouveaux systèmes de fonctionnement selon son désir. Bien sûr, le repreneur est contraint de sauvegarder une meilleure stabilité pour les employés ; ainsi que de mettre en place une stratégie d’amortissement des passifs.

Local, emplacement, équipement… ce qu’il faut regarder avant de reprendre un fonds de commerce
Reprise : le cas particulier des entreprise en difficultés