Crowdfunding, incubateurs, levées de fonds… comment financer le développement de son entreprise ?

Créer son entreprise est une phase que beaucoup de personnes réussissent ; mais la développer en est aussi une autre. Et c’est là que de nombreux entrepreneurs échouent. Pourquoi ? Les raisons peuvent être multiples, si on ne cite que le manque de stratégies efficaces ou l’insuffisance de financement. Ce dernier est  assez fréquent et cause habituellement la fermeture de certaines entreprises. Mais comment éviter cela ? Et de quelles manières financer l’épanouissement de son entreprise ?

Epargne et subventions publiques

Il existe divers moyens de financer le développement d’une entreprise ; mais il n’y a de plus normal que d’utiliser ses propres fonds. En effet, bien avant le lancement d’un projet, tout bon entrepreneur doit s’y préparer. Il est, par exemple, possible d’investir avec ses épargnes, salariales ou collectives ; ou bien de se servir des aides financiers que certains proches ont offertes, sans oublier les apports des associés. Mais les subventions publiques peuvent aussi avoir une place considérable dans le développement d’entreprise. Il y a certains secteurs et cas auxquels, l’autorité publique porte un intérêt particulier et qu’elle finance avec des bourses ou la mise en place de divers dispositifs. Bien sûr, quelques conditions sont à remplir, telles que l’intervention d’un incubateur ou l’ancienneté de l’entreprise.

Financement bancaire

Les établissements bancaires ont toujours étés considérés comme des partenaires fidèles pour les entrepreneurs, quelle que soit la forme ou l’étendue de l’exploitation. Et on peut même dire qu’il s’agit d’un excellent financement de projet garanti, grâce à la présence d’orientation et de conseils personnalisés. C’est très avantageux à long terme, surtout si on parvient à bénéficier d’un prêt à taux zéro, accordé sous certains critères. Par ailleurs, un tel emprunt n’est accordé  que si l’entreprise dispose déjà de certains fonds propres  et d’une crédibilité palpable.

Financement participatif et levée de fonds

Toujours en quête d’un financement pour son entreprise, pourquoi ne pas essayer le crowdfunding ou le financement participatif ? Cela consiste à multiplier  ses cibles, dans le but de recueillir plus de fonds. Cependant, le financement reçu de chaque donateur ou client est assez moyen ; mais la totalité suffit pour avancer dans son projet. Et en différence avec le crowdfunding qui se manifeste souvent dans les réseaux sociaux ou sur une plateforme internet, la levée de fonds implique à l’entrepreneur de faire la porte à porte pour présenter son projet de développement d’entreprise aux investisseurs, afin de prétendre à un appui financier. Il est à noter que cette démarche demande beaucoup de patience.

Créer une filiale pour développer son entreprise
Les salons professionnels pour augmenter sa visibilité